En quelques mots, une présentation de personnes, qu’ils soient artiste, maraicher ou photographe qui contribuent à la perpétuelle évolution de notre Auberge.

Nous les en remercions.

Barbara Leboeuf, céramiste

Mon travail

Au fil de mes travaux, j’ai expérimenté quantité de matériaux et de supports qui m’ont amené à choisir la terre comme principal médium. J’ai éprouvé cette matière, recherché ses résistances et ses limites par une multitude d’expériences toujours renouvelées.Mon choix s’est fixé sur la porcelaine pour sa blancheur, sa finesse, sa translucidité, son instabilité, sa matérialité, sa pureté et ses différentes possibilités de transformation par la cuisson.

Mon travail porte depuis lors sur la fragilité, la tension, la fragmentation, la superposition, l’enveloppe, l’intérieur, l’extérieur… autant de relations révélées par les différents aspects et états de ma production selon qu’elle s’adresse à la table, la décoration ou l’architecture.

Toutes les pièces sont cuites en deux fois : une première cuisson appelée « biscuit » à 1000°C, puis une deuxième à 1260°C pour faire fondre l’émail déposé, processus qui permet d’assurer une parfaite qualité alimentaire.

Cette température confère à la porcelaine sa translucidité et une grande dureté quand bien même elle est travaillée en de fines épaisseurs.

Toute ma production est compatible au lave-vaisselle ainsi qu’au micro-onde.

Les chiffonnés

Pièces en porcelaine estampée. La porcelaine est appliquée, étalée dans un moule en plâtre que je réalise à dessein. Après estampage, chaque pièce devient unique suivant les déformations subies au séchage de la porcelaine. Une silhouette et un froissement translucide toujours différents naissent d’une même empreinte.